Information importante pour toutes les personnes victimes des inondations

Écrit par Datin. Publié dans Divers

Information importante pour les victimes des inondations

Vous avez subi des dommages lors des récentes inondations ?
Voici quelques conseils pour être correctement indemnisés :


Ce qu'il ne faut pas faire :
•Agir dans la précipitation
•Jeter aux encombrants tous les objets qui ont été endommagés.
•Avant de le faire, attendez que l'expert nommé par votre assureur soit passé, même si les autorités locales vous disent le contraire ! Ou alors, avant de jeter, prenez des photos, voire une vidéo, le témoignage de vos voisins ou amis.


Ce qu'il faut faire :
•Vous disposez d'un délai de 10 jours après la parution de l'arrêté interministériel constatant l'état de catastrophe naturelle pour déclarer le sinistre à votre assureur.

Sachant que l’arrêté ne sera pas pris avant plusieurs semaines, vous avez tout le temps de faire l’inventaire des biens endommagés.

Et si vous n’avez pas respecté ce délai, déclarez quand même le sinistre à votre assureur.


•Lisez minutieusement votre contrat d'assurance habitation pour connaître l'étendue de vos garanties.


•Réunissez tous les justificatifs des biens mobiliers endommagés si ceux-ci ne sont plus visibles (facture d'achat, facture de réparation, bon de livraison, photos de famille, cassettes vidéo, témoignage de parents, de voisins, d'amis).


•Si vos dommages sont importants, faites vous assister par un expert d'assurés en ayant soin de négocier les honoraires que vous devrez lui régler ( maximum 5 % du montant de l'indemnisation).

Certains contrats comportent la garantie des honoraires d'expert d'assuré et c'est votre assureur qui le paiera, mais vérifiez le avant de vous engager....!


•Attention aux faux experts d'assurés...


Préparez soigneusement votre réclamation :
Prenez le temps de réfléchir posément pour rédiger l'état des pertes que vous devez remettre à votre assureur (si vous avez missionné un expert d'assuré, c'est lui qui dressera l'état des pertes).

Si vous n’avez pas pris d’expert d’assuré, vous trouverez dans mes sites tous les imprimés utiles.

 

Dommages immobiliers :

Il faut les chiffrer sans rien oublier :

•l'isolation intérieure et l'installation électrique à refaire éventuellement
•les embellissements (revêtements de sol et de murs, peintures etc.)
•éventuellement les huisseries à changer
•faites établir des devis par des artisans
•si vous effectuez les travaux vous-même, n'oubliez pas de compter le temps que vous allez passer pour les réaliser et chiffrez le à 1 fois 1/2 le SMIC horaire
•comptez aussi le temps que vous avez passé pour le nettoyage de vos locaux et des biens mobiliers.
•vous pouvez également demander le remboursement de la location des appareils utilisés pour assécher les murs de votre habitation (c'est très efficace mais ça coûte un peu cher et l'expert de "Lassureur" ne va pas forcément vous en parler mais, cela vous est dû...
Attention aux experts qui ne manquent pas d'humour en vous affirmant, la main sur le coeur, qu'il suffit d'ouvrir les fenêtres et les portes pendant 15 jours pour que l'humidité s'évapore...!

Leur compétence professionnelle aussi s'est évaporée...!

Et je ne vous dis pas le risque de vol par des rôdeurs toujours à l'affût d'une bonne "affaire"...


Dommages mobiliers : (meubles, objets etc.)
Ils sont à chiffrer et à justifier soit par des factures pro-forma que vous ferez établir par vos fournisseurs, ou par les réparateurs, soit à l'aide d'un catalogue de vente par correspondance.

Attention : les appareils électriques qui ont séjourné dans l'eau sont réputés inutilisables. Personne ne peut dire s'ils vont ou non fonctionner demain ou dans 6 mois. Ils doivent donc être remboursés en valeur à neuf.

Certains experts de sociétés d'assurances n'hésitent pas à dire : " passez un sèche-cheveux sur le moteur de votre lave-linge et il séchera...", Ce n'est pas sérieux !

Pertes diverses :
Suivant les garanties décrites dans votre contrat :

La garantie catastrophe naturelle couvre au minimum les dommages matériels directs subis par vos biens, ainsi que le coût des études géotechniques rendues préalablement nécessaires à la remise en état des constructions.

Certains contrats peuvent être plus larges et comporter la garantie de frais et pertes diverses, exemples :

perte de jouissance ou d'usage
•frais de relogement, de déplacement et de replacement du mobilier
•frais de démolition ou de déblaiement
•frais de mise en conformité
•frais de clôture provisoire
•honoraires de décorateurs, de bureaux d'étude et de contrôle
•frais de décontamination
etc...

Méfiez-vous des experts qui vous proposent de vous régler immédiatement par chèque 50% de ce que vous réclamez en vous disant :

"si vous n'acceptez pas aujourd'hui, votre dossier va traîner longtemps "

Ne vous laissez pas berner par ce genre de discours malhonnête et indigne d'un "vrai" expert.

Vétusté :
Il n'existe aucun texte légal qui fixe un taux de vétusté.
Elle est librement discutée entre l'expert de l'assureur et la personne sinistrée, sauf clause contractuelle fixant les taux de vétusté pour certains biens : vêtements, appareils électriques ou électroniques (lisez votre contrat)...

Soyez convaincu que vous ne devez rien perdre à la suite d'un sinistre (hormis la franchise obligatoire de 380€ pour les particuliers et de 10 % des dommages avec minimum de 1.140€ pour les biens professionnels).

D'autre part, dans certaines communes qui ne sont pas dotées d'un P.P.R.N. (plan de prévention des risques naturels), la franchise peut être doublée, triplée ou même quadruplée à partir du troisième évènement de même nature.

Pour bien défendre vos droits, consultez la rubrique "assurance habitation" pages "sinistres" du site www.sos-assures.com et si vous avez besoin d'une aide personnalisée, n'hésitez pas écrire un courriel à Assurman par la boutique si vous rencontrez des difficultés pour vous faire indemniser.

Pour les entreprises ou professionnels qui ont été sinistrés, consulter le site suivant :

www.assurman-pro.fr

Faites circuler ces informations au maximum, y compris aux médias locaux.

La solidarité, c'est aussi de donner l'information, la bonne information....!

 

Un dernier conseil :

N’écoutez jamais les « bons conseils » des « y a qu’à faut qu’on ».

Ni les articles des médias non spécialisés qui racontent n’importe quoi.

Ni même les élus qui souvent n’y connaissent rien en matière d’assurance.

 

Bernard DATIN alias Assurman

Les assureurs qui ne répondent jamais

Écrit par Datin. Publié dans Divers

Comme je vous l'ai déjà dit, ce ne sont pas les assureurs qui font le plus de publicité qui rendent le meilleur service à leurs assureurs.

En voici deux exemples récents :

- La Matmut : dans un dossier de réclamation qui dure depuis 3 ans, ils promettent des réponses qui ne viennent jamais. Mon dernier courrier adressé le 20 Mars 2017 à son Président Monsieur Havis, ce dernier n'a pas daigné répondre. 

C'est ainsi que le grand chef de la Matmut entend appliquer le slogan qui est diffusé à longueur de journées sur les ondes :                  La Matmut, elle assure...

Qu'on se le dise....!

Condition Générales d’utilisation du site sos-assures.fr

Écrit par Datin. Publié dans Divers

Le site sos-assures.com  est la propriété de Bernard DATIN, consultant en assurances, qui en est le responsable légal.

Adresse postale :
8, chemin de la Cavayère
11800 MONTIRAT

N° Siret 837 170 414 00051- Code A.P.E. 751 G

Article 1 - Acceptation des Conditions Générales :

Toute consultation et utilisation des services du site sos-assures.com implique l'acceptation sans réserve des présentes Conditions Générales. Votre acceptation est indispensable lors de votre demande de consultation ou de commande d'imprimés et modèles de lettres par simple « clic » dans l'onglet « acceptation des conditions générales » figurant dans le formulaire.

Si vous êtes mineur ou incapable majeur, vous devez demander votre inscription par l'intermédiaire de votre tuteur légal.

Article 2 - Droits de Propriété Intellectuelle :

Tous les textes, dessins, illustrations, mises en page, graphismes figurant dans le site sos-assures.fr, de même que les imprimés, modèles de lettres et outils de gestion appartiennent à Bernard DATIN, à ses partenaires ou à ses sous-traitants et sont protégés par le droit sur la propriété intellectuelle sans aucune limitation.

Ils sont exclusivement destinés à un usage personnel.

Est donc interdite, toute utilisation à des fins commerciales, professionnelles rémunérées ou à des prestations de formation faites à titre onéreux.

En conséquence, ils ne peuvent faire l'objet d'aucune utilisation, transmission, modification, reproduction, partielle ou totale et, plus généralement, d'aucune exploitation, sans l'accord exprès de Bernard DATIN.
Les noms d'Assurman et de sos-assurés ont été déposés à l'I.N.P.I.

Toute copie, reproduction, même partielle, toute utilisation commerciale faite sans l'autorisation écrite de Bernard DATIN sera donc considérée comme illégale et pourra faire l'objet de poursuites, y compris judiciaires.

Article 3 – Loi Informatique et Libertés :

Le site sos-assures.com est régulièrement déclaré à la C.N.I.L.

sos-assures.fr s'interdit d'utiliser les données personnelles des abonnés à des fins commerciales.

Il pourra être fait une copie des messages de compliments, de suggestions ou de critiques reçus des abonnés sous la condition expresse que leurs données personnelles n'apparaissent pas sur la copie.

Ces copies apparaîtront dans la rubrique « courrier des internautes »

En application de la loi « Informatique et Libertés » N° 78-17 du 6 Janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de modification ou de suppression des données qui vous concernent.
Vous pouvez exercer ce droit soit par courrier postal à l'adresse suivante : sos-assures, 8 chemin de la Cavayère – 11800 MONTIRAT

Article 4 - Contenu du site sos-assures.com :

Les textes, informations, modèles d'imprimés, outils de gestion contenus dans le site sos-assures.fr sont donnés à titre indicatif et ne sauraient constituer un conseil ou un engagement contractuel à quelque titre que ce soit.

Ils ne constituent pas une consultation juridique, au sens de la loi n° 90-1259 du 31 décembre 1990, et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de leurs auteurs, ni de notre hébergeur, ni d'aucun de nos partenaires.

Ceci dit, l'auteur, dont l'expérience professionnelle n'est plus à démontrer, a pris le plus grand soin de se documenter sur les textes légaux, les traités techniques et les pratiques courantes les plus récents en matière d'assurance.

Les informations contenues dans le site sont donc fiables, sauf changements très récents non encore intégrés.

D'autre part, le site est mis à jour au moins une fois par mois et la dernière date de mise à jour est visible sur les diverses pages du site.

La législation qui a servi de base à la rédaction des textes du site est celle en vigueur en France en Mai 2013

A l'attention des internautes des pays étrangers francophones : ils doivent savoir que les législations de leurs pays respectifs sont très proches de celles en vigueur en France.
Toutefois, il leur appartient d'en faire leur affaire personnelle.

En ce qui concerne les techniques d'assurance traitées dans ce site, elles sont pratiquées à l'identique ou de manière très approchante dans beaucoup de pays du monde à quelques exceptions près.

Article 5 – Droits de consultation du site sos-assures.com :

La consultation du site sos-assures.fr est gratuite

Seules sont payantes les prestations suivantes :

  • consultation succincte par courriel
  • demande d'intervention spécifique auprès d'un assureur ou d'un tiers
  • le téléchargement d'imprimes, d'outils de gestion d'assurance

Le paiement des prestations se fait en même temps que la demande pour les consultations succinctes par courriel. Elle se fait au moment du téléchargement pour les commandes d'imprimés. Les deux prestations ci-dessus se font exclusivement par carte bancaire.

Il se fait au cas par cas pour les demandes d'intervention écrites auprès d'un assureur ou d'un tiers et le paiement peut se faire par virement ou chèque bancaire.

Toutes les transactions de paiement par carte bancaire sont sécurisées et sont effectuées par la Caisse d'Epargne de Picardie.

Autrement dit, les gestionnaires du site sos-assures.fr ne peuvent en aucune façon avoir connaissance des coordonnées bancaires d'un abonné.

Un code d'identification est donné en cas de demande de consultation par courriel. Il doit être rappelé lors de toute correspondance ultérieure.

Article 6 – Service de renseignements par échanges de courriels :

Les consultations demandées à sos-assures.com fonctionnent uniquement par courriels à partir de la page « nous écrire » du site et du formulaire de correspondance qui s'y trouve.

L'internaute qui souhaite poser une question doit le faire obligatoirement par ce moyen, à l'exclusion de tout autre, sauf demande expresse de Bernard DATIN.

Le formulaire comprend des zones à rédaction obligatoire permettant de mieux cerner le sujet évoqué et ainsi en optimiser le service.

Le volet de correspondance est limité à l'équivalent d'un format A5 (demi-format A4)

Aucune pièce jointe ne peut être adressée par ce moyen.

Chaque demande de consultation à sos-assures.fr ne doit comporter qu'un seul sujet pour en faciliter le traitement.

Si une question soumise à sos-assues.fr requiert une étude plus approfondie, (examen de documents « papier » ou de documents « scannés », intervention auprès d'un assureur etc....) un devis sera proposé à l'internaute préalablement au traitement du dossier.

L'étude et le traitement du dossier ne seront effectués qu'après acceptation expresse du devis et le paiement effectif du coût annoncé.

Dans ce cas, une facture sera adressée au donneur d'ordre par courrier électronique

Les réponses aux questions se font généralement dans un délai de 48 heures (jours ouvrés).

Ce délai n'est nullement contractuel et ne saurait faire l'objet d'une réclamation à un titre quelconque.

Au cas où la réponse ne saurait être délivrée à l'abonné demandeur par suite d'erreur d'indication de son adresse de courriel ou par suite d'encombrement de sa messagerie ou pour toute autre raison liée à l'indisponibilité ou à la défaillance des services de son fournisseur d'accès à Internet, les gestionnaires du site sos-assurfes.fr ne seront pas tenus de rechercher un autre moyen de contacter l'internaute.

Toutefois, dans la mesure où l'internaute aura indiqué ses coordonnées postales, ou de télécopie, les gestionnaires s'efforceront de lui faire connaître cet incident dans toute la mesure de leurs moyens.

Article 7 – Autres prestations payantes :

Sos-assures.com offre la possibilité aux internautes de télécharger des modèles d'imprimés, des outils de gestion, des modèles de lettres etc.....

Ces documents sont rédigés sous différents formats, à savoir Word, Excel ou P.D.F.

Chaque document à télécharger est classé dans « la boutique » dans une grille de tarification en fonction de son volume, de sa complexité, de son utilité, voire des économies qu'il va permettre de réaliser à son utilisateur.

Le coût de chacun de ces documents téléchargeables est indiqué par référence à une classe de produits.

La commande de téléchargement se fait à l'aide d'un formulaire du type « panier » et le paiement sécurisé se fait obligatoirement par carte bancaire

Les imprimés, documents divers, ou outils de gestion téléchargés sont strictement réservés à l'usage personnel de l'internaute qui les a commandés.

Toute copie, toute reproduction, toute utilisation commerciale, professionnelle rémunérée, et toute communication à un tiers, même partielle, est strictement interdite et pourra faire l'objet de poursuites.

En application de l'article L 121-18 du Code de la Consommation l'internaute accepte que la prestation soit à exécution immédiate et renonce expressément au droit de rétractation de 7 jours prévu par ledit code.

Au cas où la prestation ne pourrait être délivrée à l'internaute donneur d'ordre, et après vérifications techniques, les sommes qu'il aurait réglées pour télécharger des documents pourront lui être remboursées dans le délai de 30 jours, pour autant que cette impossibilité de délivrance du produit commandé ne lui soit pas imputable.

Article 8 – Destinataires des courriels en réponse et des téléchargements :

Il est expressément convenu que les destinataires des réponses aux questions posées à sos-assures.fr ne pourront pas être différents de l'adresse de courriel qui aura été fourni lors de leur demande.

En cas de changement d'adresse électronique, l'internaute devra en avertir sos-assures.com

Article 9 - Force majeure :

L'article 1148 du Code Civil, définit ainsi la force majeure :

  • tout évènement extérieur, imprévisible et irrésistible

Sont notamment considérés comme des cas de force majeure :

  • l'incendie total ou partiel des locaux du prestataire de services
  • les inondations, catastrophes naturelles affectant les locaux du prestataire
  • les grèves totales ou partielles ou conflits collectifs du travail chez l'une des parties, chez un fournisseur, un sous-traitant ou un hébergeur
  • les décisions des autorités empêchant l'exécution du contrat
  • soulèvement populaire
  • guerre civile ou étrangère
  • défaillance d'un fournisseur, d'un sous-traitant, d'un hébergeur

Conséquemment, la responsabilité d'sos-assres.fr et de Bernard DATIN ne pourra pas être recherchée si la non-exécution ou le retard dans l'exécution de l'une des obligations stipulées dans les présentes Conditions Générales d'utilisation résulte de la survenance d'un cas de force majeure

Article 10 - Loi applicable, règlement des litiges et juridiction compétente :

Les présentes Conditions Générales sont régies par la loi française à l'exclusion de toute autre.
Un abonné qui s'estimerait insatisfait des services délivrés par le site sos-assures.fr pourra exposer ses griefs en envoyant un courrier postal à l'adresse suivante :
sos-assures – 8, chemin de la Cavayère – 11800 MONTIRAT

De même, si les services d'sos-assues.fr étaient amenés à détecter chez un internaute, un comportement anormal, une fraude ou une infraction quelconque aux présentes Conditions Générales, la voie transactionnelle serait privilégiée dans un premier temps.

Faute de trouver un règlement amiable, il est expressément convenu entre les parties que les litiges qui pourraient survenir à l'occasion des relations contractuelles entre l'internaute et Bernard DATIN, seront de la compétence exclusive du Tribunal de Grande Instance de Carcassonne, département de l'Aude – France.

Afin de les bien connaître, nous vous suggérons d'imprimer les présentes conditions générales.