Juil 22 2013

Un bonnet d’âne est attribué aux Assurances du Crédit Mutuel

Un bonnet d’âne est attribué aux Assurances du Crédit Mutuel.

 

Le 26 Octobre 2012, Monsieur Sylvain L dépose une tondeuse à gazon chez un vendeur/réparateur.

Trois jours plus tard, les locaux du réparateur sont complètement détruits et la tondeuse avec.

Son agence du Crédit Mutuel lui dit que ce n’est pas garanti.

Il a fallu leur mettre leur contrat sous le nez pour leur prouver que les biens déposés chez des tiers sont garantis pour une durée maximum de 3 mois et qu’ils devaient indemniser leur assuré et exercer ensuite un recours contre l’assureur du réparateur.

Mais celui-ci a répondu que c’était un incendie volontaire et qu’il devait attendre les résultats de l’enquête pour étudier le dossier.

Les deux assureurs ont simplement oublié que le dommage volontaire n’est opposable qu’à l’assuré lui-même et pas aux tiers…

Commentaires d’Assurman :

C’est bien connu, un banquier, c’est un banquier et pas un assureur… !

Que dire de ce cas sinon que des milliers de clients des banques sont victimes de la méconnaissance de l’assurance par les préposés des banques.

A chacun son métier et les vaches seront bien gardées….. !

Read 2547 times